uncategorized

Quand ils te “porte” la régularité Keep it Radical

…d’ailleurs, on instiste à un Pride

de les bas

et avec les bas

Quand tu entends de la normalité, il sent  la chair humaine.

Quand ils essaient de t’imposer aux normes de “la régularité”. Keep it radical. Elles sont constuites.

Quand ils essaient de ranger ta sexualité a une moule.  Keep it Radical. Ne pas l’accepter.

Quand les “dominants-masculants” comportements deviennent “le régle”,Keep it Radical.

Autrement dit, la culture du viol nous couvrira comme un nuage et diendra le régle prochain.

Quand ils demandent ta pitié pour les personnes handicapées, Keep it Radical. Les personnes handicapées dignent ta respect , elles ne mendient pas ta miséricorde.

Quand ils essaient de te convaincre que les refugiées et les refugies constituent “le problème”

pense à toi  et Keep it Radical. Ils/elles sont oppresés/ées du système et pointant/es du doigt comme toi. Où comme moi.

Quand l’état et un grand sorte de notre société offre des privilèges aux personnes adaptées à la norme du gent blanc , local , chrétien ,riche, en bonne santé, eterosexuel,cisgender*,Keep it Radical et bats pour les effacer. On revendique de vivre a une société égale, sans privilèges, et des pratiques depressives lequelles le patriarche a établi.

On ne commence pas d’ un zéro. Le domain de la revendication des droits a été élargi en apparence, et le discours concernant les droits des  personnes lgbtqia+ se trouve au premier plan, mais à la fois un sorte compable de la société semble de reculer constanemment. Le patriarche et chaque forme de la régularité domine à notre vie. Le dualisme du sexe s’impose presque partout. Chaqu’un qui diffère- même un peu- ,  il s’exclut et devient une personne marginalisée.

Les normes concernant l’identité, l’expression du sexe, et le sexualité deviennent “le règle”.

Les standards promus  de la beauté aujourd’hui sont totallement racistes: ils contiennent des gens à la peau blanche, auxquels leur sexe biologique s’identifie du sexe social(gender) et ayants des proportions certains. La diversité sociale  et sa assurance institutionelle, et le changement des consciences constituent des necessités pour une société des individus plus libres. Au même temps, on insiste aux propositions contre “la régularité” construite et dominante. Nos utiles sonts des sujets aiguisants avec lequels on se sent mal à l’aise et qui peuvent restaurer la vision d’ une société avec des rapports humains totallement differènts. Des propositions qui nous permettent de rêver et combattre, avec lequelles on peut  s’évoluer beaucoup plus des revendications institutionelles.

Radical Pride aux conditions d’asphyxie

Il y a un climat sombre mondialement: l’élection de Tramp, un soutien massif de Lepen aux elections francais, l’hausse des parties de Droit extrême autour d’Europe, des attaques  fascisantes   aux groupes des personnes plus depressées. Tous ces événements nous montrent que le temps est déjà fini. Si on ne réagit pas au temps, on va être ceaux qu’ on va tolérer le changement doulereuse à notre corps et à notre vie.

En Grèce, malgré les acquis des manifestations pour les droits des personnes lgbtqia+, les attaques homophobes et trasphobes se continuent. Aucun jour n’a passé pendant lequel les femmes ne encourent pas de la violence sexiste- verbale ou corporelle-. La crise économique et à la fois les mémorandums signés du gouvernement grec , aggravent le plus nos difficultés finacières. Nous sommes des lesbiennes, des homosexuels, des bisexuels/bisexuelles, des transgendres, des queers, des interesexes, des asexuels/asexuelles(lgbtqia+) et à la fois des employés/ées, des ombres humaines qui travaillent sans des droits d’assurance. Et ce le meilleur cas. Au pire, nous sommes des chômeurs. Au même temps, les refugiées restent rangés dans les camps d’exploitation et de misère en affrontant des attaques fascistes , surtout aux regions de recèption.

En ce qui concern le projet récent de loi concernant la simplification des papiers des transgenres, semble comme un pas possitif qui peut faciliter des procedures de reconnaissance de l’identité de sexe sans des conditions medicales et des chirurgies. Mais au même temps, il demande particulièrement  pour chaque personne transgender un jugement judiciaire (au contraire d’ une déclaration simple au bureau d’enregistrement, qui constitue un demande stable des manifestations des activistes transgenders en Grèce et aussi il se mets en place aux plusieurs pays en dehord). A la fois, il est incorporé pour la première fois -pour quelles raisons?-le terme de l’âge (qui le permet seulement aux adultes), c’est à dire que les personnes mineurs sont exclues. Ensuite, le procedure est interdit pour les personnes déjà marriées, en lui posent à un dilemme entre la vie conjugale et la redéfinition de leur identité. Et certes, encore une fois il n’existe pas une provision certaine concernant les personnes intersexes.

Pour cela,le Radical Pride n’est pas vide de sens. Il devient exactement au moment que les manifestations et les activistes – devenu d’une echec- reconcentrent leurs forces à nouveau. C’est le moment où nous comprenons que si on veut changer quelque chose on doit changer tous. Ils sont mis en place certains pas petits et possitifs, avec lequels ils sont acquis des droits institutionels diverts .Ainsi, ils n’ont pas suffit. Mais si les acquis les plus importants du passé, ils ne sont pas considerés comme donnés et en première chance ils sont versés. L’utile d’affectation aux “experts” – aussi attirant que cela puisse paraître autres quelques personnes- il était prouvé inutile. La situation ne favorise pas des illusions. La puissance se trouve aux toutes et tous nous. Il n’y a pas besoin d’attribuer aux quelques autres de gérer les enjeux que nous agissent comme des personnes lgbtqia+ (et pas seulement cela).

Durant les conditions de telles que nous décrivons , l’organisation en soi-même les Prides à chaque ville constitue une nécessité. Εt vraiment pour quelles raisons la conception doit commencer de petits groupes fermés des commitions et des enterprises de l’organisation? Aussi pour quelles raisons, vu que le Pride agit toutes et tous nous, nous nous sommes exluées du prise des décisions concernant cela? Pour quelles raisons les enterprises et les ambassades obtiennent leurs place au Pride et pas seulement eux-mêmes les personnes lgbtqia+ et ceux qui lui montrent  de la solidarité?

Vu que les vieux utiles sont déjà décomposés, on doit trouver des nouveux.

Comme membres de cette société, et aussi comme des êtres humaines uniques, on doit lutter pour défendre notre existence. Particulièrement, aux conditions de nos jours , la voix t’ appartient.  Et aussi à moi. Autour des reunions ouvertes, des procedures directement democratiques, du dialoque,  de la conformation et surtout de l’expression libre de chaqu’ une et chaqu’un de nous. Sans dépendance des institutions européeans, sans des paquets financiers et des subventions. Les nouvelles époques nous posent avant des nouveaux défis. On a besoin des nouvelles voix. Des nouvaux pas frigants. Des nouveux chemins ou nous espérons de vous rencontrer.

L’imposition de la normalité a une odeur du sang. Et c’est le sang auxquels se sentent qu’ils ne peuvent pas s’adapter où seulement se sentent surplus. Effectivement, la “normalité” aux gens qui se sentent qu’ils parfois ne peuvent pas trouver leur place au Pride. Le Notre Pride, le Radical Pride, n’avait aucune raison d’ existence, si toutes es tous qui n’ont pas l’ occasion d’ être entendus , n’ ont pas déjà trouvé leur espace pour s’ exprimer librement. Ce sont toutes et tous qui acceptent quotidiennement de l’oppression multiple , ayantes des identités multiples : des femmes,  des personnes handicapées, des bixeuels/elles, des refugiées polyamoureuses, des personnes âgées , des irréligieux. Ce sont quelques des thèmes étendus , lequels vont être la cause de discussion au sien de nos laboratoires et présentations, qui peuvent lever le voile et révéler ce qu’il cache : laboratoire feminist, laboratoire concernant la crise migratoire et aussi les refugiées lgbtqia+,  projection d’un film et discution concernat les personnes handicapées, des narrations personelles des gens-victims des plusieurs formes de depression, présentation du sujet qui concerne l’ exclusion des homosexuels du don de sang.

Le coût valuable de la diversité

L’acriviste turque, Hande Kader, étante trangendre, a payé avec sa vie le prix de douter la normalité imposée. En août de 2016 , après les manifestations conflictuelles et combatives des activistes trangender, elle a été violée et mis en feu vivante. L’imposition de la normalité demandait que sa voix quitte pour toujours ,car elle était très sonore.

Le Radical Pride, le premier pride organisé à soi- même en Thessalonique est dedié au mémoire de Hande Kader.

On va manifester, vu qu’elle ne peut plus.

On va crier avec sa voix, car elle a été muselé.

On sait que en dehors nos pas se melangent avec les leurs , et nos voix ont quelque chose du son de sa voix.

De Thessalonique à Turquie

des cris pour l’égalité et la liberté

1er Pride  auto organisé  en Thessalonique

Pour les demands des personnes lgbtqia+ et la liberation du sexe et de la sexualité

Αντικείμενο OLE

*cisgender sont les gens auxquels la perception concernant leur sexe (gender) est en accord avec leur sexe de naissance (sexe biologique)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *